Comment configurer un client DHCP Linux pour s’enregistrer dans un DNS dynamique à base bind9 / ISC DHCP

{0 Comments}

 

dhcp

Pour qu’ un client Linux puisse s’enregistrer correctement dans un’infrastructure DHCP/ DNS dynamique et ainsi recevoir automatiquement la résolution de nom de machine complète ainsi que  le domaine de recherche, il faut renseigner le champ dhcp-client-identifier du fichier de configuration dhcp  (/etc/dhcp/dhcpclient.conf sous Debian) ou dans l’interface graphique de gestion réseau.

En effet au même titre que les Mac, les machines Linux transmettent leur identifiant de zone par le biais de ce champ avec une petite finesse à connaitre.

En effet le champ client-client-identifier ou option 61  (selon le standard rfc 2132) a été crée à la base pour recevoir l’adresse physique (MAC) de la machine.

Extrait du RFC 2132
A hardware type of 0 (zero) should be used when the value field

contains an identifier other than a hardware address (e.g. a fully

qualified domain name).

Cette norme stipule que pour utiliser tout autre type d’identifiant il faut placer un zéro au début de ce dernier pour que le serveur puisse l’interpréter correctement.

Là ou le client DHCP de OSX renseigne ce zéro de façon automatique et transparente pour l’utilisateur, dans la plupart de distributions Linux qui ont une approche plus technique, c’est à l’utilisateur de renseigner le client identifier de façon complète y intégrant le zéro manuellement.

Et c’est là la finesse:

le zéro est attendu par le serveur en format ASCII qui se traduit par \000 (NULL VALUE).
Si notre client identifier est par ex. « lausanne » il faudra, donc, renseigner ce champ ainsi: « \000lausanne »;

Ce qui donne dans le fichier de configuration:

send dhcp-client-identifier "\000lausanne"

Leave a Comment

Your email address will not be published.

*