Test du téléphone mobile Xperia Z de Sony

{0 Comments}

 

Après une semaine d’utilisation intensive, je note ici mes impressions sur le nouveau portable vedette de Sony: le Xperia Z

Véritable vaisseau amiral de la marque, ce modèle a le double fardeau de devoir marquer clairement la différence avec l’ancienne dénomination et style Sony-Ericsonn et ramener la marque dans les premiers rangs de producteurs de smartphones.

Pour y arriver, ils ont opéré sur deux axes:

d’un coté l’incontournable course à aux prestations techniques brutes (domaine dans le quelle sur le papier ce modèle brille clairement) tout en soignant l’aspect WOW avec des évolutions innovantes du point de vue matériel (photo/video, étanchéité et résistance à la poussière) et un effort dans l’optimisation du logiciel pour l’usage multimédia

Je vous le dis de suite, le résultat m’a séduit:  on perçoit encore quelque imperfection dans la liaison entre la puissance brute et l’expérience d’utilisation, mais le concept est posé et la sensation d’utilisation très agréable globalement. En l’utilisant on a vraiment l’impression d’avoir entre les mains un appareil de nouvelle génération… allez j’ose: je dirais même la référence dans le monde Android aujourd’hui.

Les plus

– Une vraie bête de course (SnapDragon S4 Pro cadencé à 1.5 GHz, 2 Go de mémoire vive) aux prestations impressionnantes qui se traduisent à l’usage par une sensation de fluidité incroyable.

Le score Antutu du Xperia Z en situation d’utilisation
Le Top 20 des téléphones Android les plus puissants pour 2012

– La ligne épurée et fine avec un écran 5″: j’adore.

C’est un modèle qui change complètement du standard Sony. Je pense que ce « form factor » est surement l’aspect le plus tranchant de l’appareil : on aime ou on n’aime pas .

– L’écran 5″ Full HD est fabuleux. Un vrai régal dans le multimédia comme dans l’utilisation du système, malgré un calibrage d’usine un peu trop clair à mon goût, et l’option Bravia qui tout en participant clairement à rendre l’expérience visuelle fantastique tend à exalter les couleurs de manière trop enthousiaste au détriment de la réalité.

Capture d’écran en résolution d’origine.
Fond d’écran crédits: « Tongariro Stream » de Chantal Pugin http://www.flickr.com/photos/chantalp73/8563940489/in/set-72157632742246275/

– Il est équipé de toutes les dernières technos de communication comme le LTE pour la vitesse et le NFC pour l’échange à courte portée garantissant ainsi l’évolutivité et la durée du produit.

– À ce sujet mérite une mention particulière le packaging suisse ou l’on trouve des sympathiques cadeaux pour tirer profit immédiatement des aspects vedettes du smartphone: deux smarttag nfc utilisable pour créer des actions automatiques déclenchées par simple effleurement de ces dernièrs, (génial pour activer la modalité Bluetooth et GPS en voiture…), le stand de chargement, ainsi que des écouteurs intra-auriculaires avec télécommande de très bonne facture.

 

Contenu du packaging Suisse

– La gestion de la batterie est impressionnante pour un modèle équipé d’un écran 5″: 15 heures en utilisation intensive (presque 2 jours en utilisant le Téléphone, écoute de musique en streaming avec Spotify, lecture des news avec Feedly). Autonomie qui peut être encore allongée considérablement avec le mode « Stamina » qui autre la désactivation des services non essentiels quand le smartphone n’est pas actif, il nous prévient en spécifiant les logiciels particulièrement gourmands en batterie ou qui ne respectent pas cette modalité économique.

– L’appareil photo: le logiciel de gestion de vidéos / photos  n’a rien à envier à celui d’un appareil photo compact. J’ai trouvé particulièrement sympa le mode rafale qui permet de mitrailler avec comme seule limite la taille de la mémoire de stockage, l’option HDR pour la vidéo permettant de filmer en situation de rétroéclairage et la possibilité de filmer des brèves séquences dans l’eau. La qualité des photos est très bonne en toute situation de lumière grâce au sensor Exmor RS de dernière génération (juste un grain trop lissé à mon gout pour lui décerner l’excellence et un barbu d’or). La qualité de la vidéo est vraiment excellente.

 

Écran de capture de l’application « Appareil Photo »
Choix des options du menu principal de l’application « Appareil Photo »
Le mode « panorama »
Le mode vidéo HDR
Choix des effets intégré dans l’application « Appareil Photo »

– La suite d’applications propriétaires de l’ « écosystème » Sony est de bonne qualité et pas invasive (pas de bloatware). Une mention spéciale pour l’application Walkman qui est esthétiquement belle et diaboliquement efficace, avec la capacité de découvrir et d’intégrer avec élégance les sources multimédias découvertes sur le réseau et de ranger les morceaux de façon intelligente et transparente par les informations téléchargées automatiquement via le web.

– L’appareil est (déjà) rootable (http://www.ibtimes.co.uk/articles/446999/20130317/sony-xperia-z-root-jellybean-unlock-bootloaders.htm) sans devoir ouvrir le bootloader: à ce sujet je salue l’attitude ouverte de Sony concernant l’approche « bidouille » qui va jusq’à nous fournir officiellement les explication nécessaires au déverrouillage http://unlockbootloader.sonymobile.com

-Au niveau logiciel un sympathique clin d’oeil pour les switchers, ou polythéistes: 😉 Sony fournis un logiciel Mac/Pc de très bonne facture qui autre les fonctions de transfert et synchronisation des fichiers, musiques … habituelles, permets de récupérer toutes les informations à partir d’une sauvegarde iPhone… vraiment pratique.

http://www.sonymobile.com/global-fr/support/your-smartphone-essentials/getting-started/transfer-your-contacts/

 

Sony Bridge pour Mac – Écran d’accueil
Sony Bridge – Utilitaire d’importation depuis un iPhone

Les moins

– Le logo CE énorme sur le dos d’un produit si épuré dans les formes est, à mon avis, une insulte au design

Le dos du Xperia Z

– Les jonctions des caches qui protègent le port micro-usb, le lecteur microSD et le port audio en garantissent l’étanchéité ne me semblent pas très solides (à vérifier à l’usage)

Caches de protections

– L’écosystème d’applications Sony qui pourrait se compléter par des pièces maitresses de la galaxie Sony comme le store pour le multimédia et PlayStation pur le jeu est fortement pénalisé par …l’absence des ces services en Suisse!!

– Comme dit précédemment  l’écran dans sa splendeur présente un calibrage d’usine légèrement trop clair à mon gout (qui diffère d’ailleurs avec le calibrage « plus chaud » du même modèle en Japon selon les utilisateurs xda qui ont pu comparer les paramètres dans les entrailles du système). En principe donc une donnée qui peut être adaptée par mise à jour , via des logiciels ou par mod sur système rooté. 

– Impossibilité de changer la batterie facilement.

Leave a Comment

Your email address will not be published.

*